Semaine du bois.

Le beau temps semblant s’installer, il était temps de penser aux semis, qui doivent malgré tout être encore protégés des nuits fraiches (radis, tomates, salades…). C’est donc avec beaucoup d’huile de coude que nous avons démonté quelques palettes pour fabriquer notre premier châssis.

1      Il nous reste à fixer une plaque de polycarbonate (c’est tout de même plus durable que de la bâche).

Pendant qu’on était dans le bois de récup, j’en ai profité pour refaire la petite barrière autour du massif sous le tilleul. Celle que j’avais faite l’an passé avec juste des petites branches, n’a pas trop résisté.

2

Souvenez-vous, ces petits tronçons de bois, colmatés par du torchis,  servaient de plancher dans les combles, et tout en étant baba du travail des anciens, nous avions tout fait tomber pour réaliser du propre et surtout du horizontal !

 

 

Au passage,

une petite photo de celle

qui n’a pas eu besoin de travailler pour profiter d’une bonne retraite !

4

 

Vive les intermittents!

Et merci à eux pour ce super week-end.

Je vous explique. Fin mai aura lieu à Levroux (LA GRANDE VILLE) un spectacle de rues.  Et donc, ce we, une troupe d’intermittents du spectacle est venue préparer tout ça avec des bénévoles. Et on était de la partie !

Monsieur s’est orienté vers le travail du bois : réalisation de palissades et cabanes en compagnie de Christophe et Delphine.

78

Quant à moi, j’ai « habillé » des boites avec des photos de façades, locales ou non.

2   Ensuite, il s’agissait de confectionner une cagette sur le thème : « Que souhaitez-vous pour l’avenir?. Donc en élèves très obéissants, nous nous sommes mis à la tâche :

3bis3

Here is the result !

4

Donc, si vous réussissez à zoomer, vous verrez de l’eau, des abeilles, des colombes… des personnages toutes races, tous horizons confondus… et DU CHOCOLAT (un zeste d’humour dans ce monde de brutes) !

A midi, pause déjeuner autour du pot-au-feu !

5          A la fin du we, un premier aperçu de ce que sera le montage définitif (je vous le montrerai en situation réelle en temps voulu bien sûr) :

91

Malgré ces 2 super jours bien remplis, j’ai trouvé le temps de terminer et d’installer mon petit banc. N’est-il est pas mimi tout plein sous ce rayon de soleil ?

6

Comme un mercredi de pluie.

Vue la météo du jour, on s’occupe à l’intérieur. Monsieur a peint le motif sur la porte de l’armoire (aux couleurs de la chambre bien sûr) :

1Quant à moi, j’ai retrouvé mon carton de broderies, et elles ont repris leur place dans l’escalier :

2      3

Il y a quelques vides, donc j’y mettrai celles que j’ai commencées et qui dorment depuis de longs mois !

Le magicien des couleurs.

Nouvelle petite rénovation en cours ; tout d’abord passer la sous-couche qui économisera la peinture et protègera le bois: 1bMais quelle couleur choisir pour LE refaire en utilisant les stocks ?

  • Tout jaune, ça éblouit !
  • Tout rouge ça énerve !
  • Tout bleu, ça déprime !

Bon sang, mais c’est bien sûr !

1

Et me voilà partie à la recherche de récipients, pinceaux, et 2 jours plus tard :

2

Ça vous plait ?

Mais au fait, c’est quoi ? Oui, bien sûr, un arc-en-ciel mais ça ne suffit pas ! A vous de cogiter pour savoir ce que ça va devenir. J’attends vos hypothèses, et sachez que l’arrivée du printemps n’est pas pour rien dans le relooking de cet objet !

A table !

Ça y est, elle est terminée et fonctionnelle. Ce fut un peu long, c’est vrai, mais vous savez c’que c’est ! ponçage, peinture, reponçage, peinture et idem pour la vitrification !

Ici dernier coup de ponçage léger :1

Les assises des bancs ont subi le même sort.

   Puis, on sort un nouvel outil : la pince à riveter afin de reconstituer les chaises complètement démontées pour le relooking :

1bis     Voici donc à quoi ressemble le nouveau coin repas, en attendant de trouver un centre de table adéquat et déco :  2

Et cet après-midi, Monsieur attaque le motif décoratif sur les portes de la petite armoire de notre chambre. Peut-être ce soir, un gros plan sur le dessin !

3