Les grandes manoeuvres.

Entre hier et aujourd’hui, nous avons rassemblé les premiers matériaux dont nous allons avoir besoin dans les prochains jours à savoir : tasseaux+++, placo, isolant,  clous, vis, carrelage de sol, colle…

31

ET…

             2

Là, je sais que certains n’y seront pas sensibles mais d’autres vont baver !!!!!!!!!!!! A vous de deviner ce qui se cache dans ces 2 cartons.

 

  • Demain après-midi : répétition chorale
  • Demain soir : concert au profit de mal-voyants
  • Samedi matin  : atelier d’écriture.

Donc pas de bricolage avant dimanche je pense. Si bien que vous avez  le temps de cogiter sur la nouvelle devinette !

Un petit cochon… pendu au plafond !

Vous connaissez la suite alors je n’insiste pas !

1          Ce matin, le programme consistait à déclouer tous les tasseaux qui soutenaient les vieilles plaques enduites de plâtre et qui établissaient le niveau. Ce ne fut pas une mince affaire. Ça tenait bien. Mais encore une bonne chose de faite. Dans la foulée, à mon tour d’être perchée pour retirer tous les clous que vous apercevez sur certaines poutres. J’en ai profité pour passer la « tête de loup », ça limite les retombées !!!!!!!!! Et ce qui est fait n’est plus à faire comme disait ma mamie.

A la fin de chaque séance, une heure de ménage pour retrouver une cuisine à peu près saine et fonctionnelle. Je crois que c’est la pire des pièces à faire quand on habite les lieux!

Demain, c’est petite pause et journée à la ville pour prospection : carrelage, évier… et avec notre « métré » commande de tasseaux, placo, rails, fourrures, montants etc…

D’autres événements accompagnent notre vie quotidienne. Queenie et Montana sont revenues de leur quartier d’hiver. Hommes, femmes, chiens, chat…Tout le monde était ravi de se retrouver.

8   Et puisque le soleil fait de plus longues apparitions, le jardin émerge franchement :

765432

Ah ce mimosa, quel courage ! Dire qu’il est parti tout petit des Landes pour s’épanouir  dans l’Indre, en ayant passé quelques années en Vendée. Tout le monde est étonné qu’ici il résiste ! Faut dire qu’on lui a réservé une place plein soleil, à l’abri des vents d’Est.

A bientôt tout le monde.

Surprise surprise !

       Certains veulent tout savoir, tout voir… Alors voici les premiers jours de ce nouveau chantier. En fait je dois avouer que je suis contente qu’on le démarre ; je ne sais pas si l’année prochaine, j’en aurai eu la force.

    Tout d’abord, retirer ces plaques de polystyrène qui recouvraient le plafond. C’est sûr ça isole un peu du froid, certains aiment bien mais personnellement je trouve ça très moche. A coup de spatule, j’en suis venue à bout car les propriétaires précédents avaient eu la bonne idée de ne pas encoller toute la surface. Ça vole, ça laisse des petites billes qui se collent partout mais en 2 matinées ce fut une affaire classée.

1

           Bon maintenant on fait quoi ? Poncer la colle et repeindre ou bien fixer des tasseaux pour poser du lambris?…

Avant d’envisager la suite, il fallait savoir ce qui se cachait dessous C’est décidé on sonde :

2 - CopieEt ce qu’on espérait très fort, s’est confirmé ! Pas de souris, pas de vilaines araignées ni de vilains serpents mais  Des poutres !

Allez courage, il nous faudra sans doute 3 ou 4 matinées pour en venir à bout

mais on y croit.

Monsieur brule tous ses sucres et Madame ramasse les gravats

(pas de chance, on a qu’un seul escabeau)!

3

     On va pouvoir refaire le principe réalisé dans notre chambre :tasseaux, placo et isolant entre les poutres puis boucher les irrégularités, poncer et peindre, en blanc sans doute.

      Demain c’est un peu détente car c’est jour de chorale. Donc à très bientôt pour de nouvelles photos. Et pensez à nous très fort, ça nous donnera de l’énergie.

Mars attaque !

Ça y est, on se lance. On a essayé de bien programmer tout ça : le plafond, le sol, les murs, l’électricité, le remplacement de la cuisinière à bois etc… Le jardin n’aura vraiment besoin de nous qu’après les « saints de glace »,c’est à dire aux environs de la mi-mai, donc on fonce. Enfin, quand je dis on fonce, c’est pas pour jouer les forçats non plus. C’est donc plein de courage que cet après-midi fut consacré à préparer le chantier.

Je vous présente donc notre cuisine provisoire pour ??? semaines ; chez nous pas de délai ! On avance à notre rythme de retraités musiciens, choristes, …

12

On commence à rêver à du beau et du propre !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!