J’ai descendu dans mon jardin ♫

Travaille dûment ton domaine, si tu veux récolte certaine.

2

1

   Aujourd’hui, ce sera donc cueillette à la « fraiche » puis séance congélo, car mettre le nez dehors cet après-midi, pas question !

  Je suis tombée également sur ce petit diction que j’adresse à toutes les copines qui vont bientôt repasser à l’action, en leur faisant de gros gros bisous.

« Chaque année, nos enseignants sèment et cultivent une nouvelle récolte pour laquelle personne ne les remerciera et qu’eux ne récolteront jamais. »

Orange de colère !

Une fois n’est pas coutume, j’utilise mon blog pour pousser un coup de g…. contre le fameux opérateur historique, qui a mon avis ne marquera pas l’Histoire plus que ça. Alors, vous pouvez faire suivre, twitter, partager etc…etc…

J’ai choisi de vivre à la campagne pour mieux entendre les petits oiseaux, pour voir la ligne d’horizon, pour ne pas étouffer dans les villes (je suis un peu claustro). Je préfère entendre de temps en temps la moissonneuse batteuse qu’un concert de klaxons permanent…

 

En contrepartie, je sais que je suis un peu plus loin de toutes commodités, je dois prendre ma voiture pour aller faire mes courses, pour aller au ciné, pour voir une expo, un musée..le toubib…. J’assume.

 

Mais je vis en 2016 et j’ai droit comme tout citoyen à bénéficier des moyens de communication de mon siècle. Alors, Messieurs et Mesdames de « pamplemousse.fr », merci d’entretenir vos lignes même s’il n’y a pas beaucoup d’argent à gagner au regard de nombre d’abonnés potentiel. Je vous salue en vous attribuant le prix « citron ».

Ça ne servira pas à grand-chose mais ça fait du bien !Carte Smiley - Colère - CyberCartes.com  Colère | Michel Collart

Quatre ans plus tard.

On dit souvent que les cordonniers sont les plus mal chaussés et je reconnais qu’en 4 ans, nous n’avons pas pris le temps de beaucoup visiter le Berry, qui nous a si gentiment adoptés. Et ce sont les enfants et petits-enfants en vacances qui nous poussent à « sortir ».

      Une fois n’est pas coutume ; je ne vais pas vous présenter pour la énième fois notre maison, mais celle-ci :

13

On s’est vraiment régalés pendant cette visite guidée, d’autant plus que Stéphane Berne, il y a une dizaine de jours, nous avait mis l’eau à la bouche au cours d’une de ses émissions.

      La bâtisse et le jardin, bien sûr, sont superbes.

2     4    15

10    9   7

La cuisine et son ilot central 5 8

 

Dans le reflet du miroir,

le petit bureau « simple étagère ajoutée dans un placard »  où elle semble avoir écrit la majorité de ses romans!        6

Un véritable théâtre où elle pouvait recevoir ses amis et leur présenter ses créations.

16

                      Ses amours…     11

 

J’ai bien envie d’en connaître un peu plus sur cette femme républicaine, féministe avant l’heure, et qui se jouait des clichés.

12