Sortie de fin d’année.

  Comme tous les ans, notre petit groupe de quinqua, sexa voire septuagénaires choristes s’offre une petite sortie dans la région. Cette année, nous avions opté pour la visite de Beaugency en matinée : voici un petit aperçu de cette cité médiévale  sous ce beau soleil de juin.

             

             

  

 Pour déjeuner, nous avions réservé là.

  

Mais je ne vous le recommande pas ; c’était bon mais l’accueil à ch…r ! Mémorisez bien la devanture et passez votre chemin !!!!

L’après-midi, à quelques km de là, nous attendaient les jardins de Roquelin ; jardin à l’anglaise, vivaces, roses anciennes et… tout ce qu’on aime, même si beaucoup de végétaux étaient malheureusement en fin de floraison : le très beau (et très chaud) temps  de début juin leur avaient fait prendre de l’avance.

                                                         

Et comme si les km du matin et les 2 hectares de l’après-midi ne suffisaient pas, Jean-Louis, notre chef de chorale, toujours infatigable, nous a proposé de rentrer par Chambord et d’arpenter son périmètre. Les abords ont bien changé en 30 ans et obéissent aux lois du tourisme, mais le château est toujours aussi magnifique avec ses jardins refaits.

Tout vient à point…

…à qui sait attendre!

        Ceux-là m’ont demandé quelques minutes de patience, et c’est tout ce que j’ai pu rentrer dans la boîte !!! Ils sont quatre et appellent énergiquement les parents, que ma présence dérange au plus haut point. Je ne m’attarde donc pas plus longtemps.

 

Quant à ce paquet, je l’ai également attendu patiemment.

Et le résultat ne sera visible que dans plusieurs semaines, je présume.

Alors, vous aussi, mettez en pratique ce joli dicton !!!!!

 

 

 

Sème tes pois à la Saint Patrice

On a bien fait de respecter le dicton ; la récolte fut bonne:    

        Par contre, j’ai bien noté dans notre cahier du jardin

 

 

 

 

que les petits pois, une fois arrachés, ne supportent pas d’attendre. Il faut écosser, blanchir, refroidir et congeler ou stériliser dans la journée. Donc on a fait fissa et à 2 il a bien fallu 5 heures de boulot : un peu au soleil et le reste devant Rolland Garros pour nous distraire.

Nos 2,5 kg de récolte (une fois égrenés) nous raviront les papilles!