Revenez en 2ème semaine.

  Pour notre deuxième semaine de vacances, (et oui, y’en a qu’on d’la chance), je vous emmène dans le parc régional du Morvan, et plus précisément au bord du lac des Settons. Pas besoin de vous préciser qu’à cette période de l’année, on est plus que tranquilles dans les campings.

                                                Vous pouvez remarquer que même la présence du lac n’apporte pas beaucoup d’humidité et que là-bas aussi, tout est bien sec.

« En attendant le petit-déj »

    Nos randonnées quotidiennes nous conduisaient dans des lieux ombragés

Là, j’y suis déjà venue ! Dans mon enfance ? Quand les enfants étaient petits ? Ma mémoire me fait défaut mais je n’étais pas en paysage inconnu.

« Le saut de Gouloux »

Quelques variantes pour changer des chaussures de marche ! Pédalo ou barque : Nouba a beaucoup apprécié.

  Eh!!! J’ai ramé aussi !!!

Et au bout, la baignade.A bientôt tout l’monde !

Écorchées…

Alors que vous êtes toutes et tous enfermés, je vous envoie un peu d’activité de plein air. C’est tous les ans le même rituel en septembre, mais on ne s’en lasse pas. Au moins c’est une valeur sûre ; ça compense le manque de mirabelles et même de pommes.

            Les mains sont un peu meurtries par les ronces, mais pour environ 2 kg de fruits, ça valait le coup !

 

        On y repensera cet hiver.http://a54.idata.over-blog.com/400x300/4/00/45/31/cuisine/tartine-confiture-mures-cassis.JPG

La rentrée des retraités !

  Chaque année à la même date, je pense  à mes collègues qui sont en pleins préparatifs de rentrée scolaire. Bisous à toutes et à tous.

          Solidarité oblige, on se met aussi au boulot. Non pas qu’on ne fasse rien le reste de   l’année, mais quand on part en vacances en laissant tout en plan, il faut s’y coller au retour !

 La récolte de raisin est abondante cette année quoique les grappes ne soient pas très présentables : on taille au petit bonheur la chance, on ne traite pas, donc forcément….

On prend son courage à deux mains et on égrène. Avec tout ça, j’essaie cette année la confiture ; je vous en dirai des nouvelles.

  Pendant ce temps, Monsieur rentre du bois ++ en s’essayant à la conduite du tracteur.

 

 

 

 

Enfin, dernière récolte de haricots verts à congeler.

Lui aussi, commence ses provisions.

Depuis le temps…

      C’est pas parce qu’il existe d’autres réseaux de communication  que je ne dois pas raconter ma vie ici ! Il s’est tout de même passé pas mal de choses depuis le dernier article.

           Il y eut tout d’abord l’audition, notre petit concert annuel. Les répétions sont décontractées mais le concert en lui-même, beaucoup moins. On stresse toujours un peu.

 Cette année, un de mes morceaux préférés : un 4 mains de jazz, joué avec mon prof. L’avantage si je me trompe dans le rythme, Jean-Louis compense !!!!!

Ah, oui, ça aussi !!

      Tout au long de l’été, des enfants, des petits-enfants, des pique-nique, des visites, des jeux, des anniversaires…

          

    

Des animaux qui vaquent à leurs occupations :

Nouba a beaucoup de mal à comprendre où est son tapis : elle fait des tentatives !!!!!

Plus sérieusement, après la réfection du mur, il fallait bien le repeindre. Donc j’attaque et c’est pas toujours facile d’aller dans les coins ! Au préalable une sous-couche, puis 2 couches de peinture. A ce jour, je n’ai pas encore eu le temps de finir : la météo n’est pas avec moi car il a fait vraiment trop chaud.

Sur l’autre partie du mur, nous en avons profité pour créer un nouveau parterre, il faut donc s’y coller et planter        

De temps en temps on profite tout de même du jardin et des transats !!!

Et puis aussi, il y eut LES VACANCES !!!!!!!!!!!!!!!!!!!    C’est dans le massif du Sancy que nous avons posé nos valises.

Des randonnées quotidiennes, quelle que soit la météo !

   

      

Celui-là nous aurait bien bouffé s’il n’y avait eu la clôture.

De l’art en tous genres !  

                   

Et un petit moment de nostalgie, un peu par hasard : retrouvailles avec un petit coin d’Auvergne où j’étais venue en vacances il y a environ 50 ans, je ne sais plus trop dire.

    La façade est telle que je l’avais mémorisée,sauf que c’était l’hiver et donc enveloppée de neige.

Et comme la vie n’est pas un long fleuve tranquille, il a bien fallu une tuile ! C’est un violent orage pendant que nous étions en rando, qui nous a fait ce cadeau. La vitre complètement explosée : vite, trouver de la bonne bâche, du bon scotch….

       

J’ai un peu stressé pour la route du retour, mais tout est bien qui finit bien et petite Adria sera comme neuve dans quelques jours (ou semaines !!!!)

 Et n’oubliez pas, depuis le 1er juillet

Je garde mes petits autocollants quelques semaines pour avoir le réflexe (pas évident sur nos routes de campagne !

 

A très bientôt.  Promis, je ne reste pas aussi longtemps sans donner de nouvelles